Support

Lorem ipsum dolor sit amet:

24h / 365days

We offer support for our customers

Mon - Fri 8:00am - 5:00pm (GMT +1)

Get in touch

Cybersteel Inc.
376-293 City Road, Suite 600
San Francisco, CA 94102

Have any questions?
+44 1234 567 890

Drop us a line
info@yourdomain.com

About us

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit.

Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec.

DE
Have any Questions? +01 123 444 555

Réflexions
Réflexions

Bien que je ne sache pas si on peut expliquer cette musique donnée sur mon écran, voici des essays, des réflexions et des explications concernant mon travail personnel. Je souhaite une belle lecture.

 

Aspects différents
Les textes ici présentés sont des extraits courts d´  « Introductions » pour des présentations. Ils montrent des aspects différents de la musique électronique.

… le monde des sons pas bien tempérés
 que l´on peut  créer de nos jours électroniquement…… cet univers est ouvert et en expansion permanente et pour cette raison, les avis s´ avèrent du moins ambivalents… Doit-on et peut-on continuer à découvrir cette infinité, laisser les fréquences se moduler et se combiner sans but et sans  fin ? Ou suffit-il d´écouter les tons d´une fugue de Bach se modulant et se combinant « Pour la recréation de l' âme et de l´esprit » ?
>>„Klingendes Rathaus 2009“

La technologie musicale moderne
permet l´accès potentiel à tous les paramètres du matériel donné par la nature, mais aussi selon le sens de la création traditionnelle et historique. De plus, un accès qui dépasse chacun des paramètres de la tradition peut être. Le matériel demande quasiment l´utilisation de cette liberté, soit en créant de nouveaux sons ou en réarrangeant quelque chose d´existant.
>>„Klingende Steinhalle 2006“

La musique électronique
ne conduit pas l´homme à l´ expérience d´un « régal » sonore parfaitement préparé. En revenche, elle lui fait connaître ce que la nature peut offrir au monde et à l´homme en ce qui concerne les hauts et les bas sonores, les sons doux et stridents, la simplicité et la complexité. Cette musique ramène l´homme à tout simplement écouter et à expérimenter par sa nouveauté, sa douceur et sa stridence. Elle le reconduit aussi à l´infini du monde sonore, qui dans l´histoire, est réduit au diktat du langage tonal du classique comme beaucoup d´ autres évènements de notre culture ont violé et détruit la  nature.
>>„Klingende Steinhalle 2004“

La réalisation de ce que l´on ne pouvait pas écouter jusqu´ à présent
La recherche n´est que pénétrer dans des espaces inconnus de l´univers mais aussi dans des  domaines inconnus d´un micro-monde, où il y a des oscillations qu´on peut rendre audible. Ce son réalisé jusqu´à nos jours inaudible peut être réalisé par des instruments modernes, c´ est à dire la synthèse du son, l´échantillonage, la modulation des fréquences, la synthèse  additive, la  transformation de Fourier et ainsi de suite, ce sont les principes nouveaux… Si quelque chose change, beaucoup de choses changent ou tout change.
„Klingende Elzhalle 1996“

La création d´une nouvelle structure sonore
On peut la désigner comme composition à la différence d´une composition au sens classique qui est basée sur des sons prêts et préparés. Les sons et leur organisation subissent des métamorphoses selon des instructions données appelées algorithmes. Celles-ci modifient et détruisent les sons, font une synthèse résultant de sons harmoniques, principalement périodiques ou dysharmoniques et bruyants.
„Klingende Steinhalle 1997“

La musique numérique
L´utilisation du terme « musique » est seulement une concession à une grande forme traditionnelle de la culture occidentale. On peut peut-être supposer que la musique peut se  libérer dans notre siècle par un saut évolutionaire de la tradition, et elle va créer totalement de nouvelles possibilités du « son en soi ». Toute la civilisation moderne a déjà fait ce bond dans presque tous les domaines, seulement la musique n´a pas participé à ce développement. … Les nouveaux instruments avec  lesquels les productions ici résonnant sont faites s´appellent l´ ordinateur ou le calculateur. Ceux-ci font des calculs sous forme numérique que nous percevons comme son. Le nombre était depuis Pythagoras la base de la musique. Ainsi la musique numérique de nos jours est une continuation de l´ancienne forme de pensé en nombres.
Klingende Steinhalle 2001“

La musique classique
reste à un monde apparemment anthropocentrique marqué par l´idealisme, un monde de la beauté et de l´agréable. Le système classique des tons suit les lois anthropiques  qui sont en effet naturelles mais arrangées au sens de la volonté et de l´ imagination humaine.
La musique électronique est basée (p.e. la modulation des fréquences) sur  des  lois naturelles  nues (p.e. le signal porteur et le signal modulant). Bien sûr, l´homme qui crée et produit de la musique électronique influence ces lois naturelles mais le point de départ est  l´objet physique d´ instrument électronique. Cette création sonore est objective, physique, pas humaine-esthétique. L´ oscillation sinusoïdale ou le bruit blanc n´expriment rien d´autre que soi-même. La vraie musique électronique se trouve entre ces deux éléments donnés par la nature.
Klingende Steinhalle 2016“

Copyright 2020 Seaside Media. All Rights Reserved.